Petit Portrait de Uriel Karsenti (Annie Jeans)

Uriel Karsenti est le Co-fondateur de Annie, la marque qui propose des jeans indémodables conçus à partir de Levi’s 501 usés, réparés et réinventés.

Ton déclic entrepreneur ?

J’ai quitté la direction générale d’une très belle marque car je ne me sentais plus en cohésion avec les méthodes traditionnelles de l’industrie : toujours plus de collections, un gâchis colossal à tous les niveaux, et une déconnexion par rapport aux vraies attentes des clients. Mon meilleur ami innovait en désintermédiant l’industrie du meuble, et le déclic est venu ainsi : une envie fulgurante de transparence et d’éthique. Les marques ont aussi un rôle à jouer pour éduquer le client, notamment sur son impact environnemental.

Quand tu pitches ta boite / ton métier à ta grand-mère ça donne…

Mamie, si tu vivais encore, tu serais si fière. Je suis passé sur BRUT !!! De plus, j’ai appelé ma marque Annie, comme maman ! Plus sérieusement, si je devais pitcher à un ami, je lui parlerai de mes obsessions : consommer sans nuire à l’environnement, récupérer au lieu de produire, recycler plutôt que de jeter.

Comment t’est venue l’idée de Annie ?

Après avoir défendu une mode transparente et durable en créant Maison Standards en 2013, j’ai ouvert les yeux sur le gâchis et l’impact écologique de la surproduction de vêtements. Il y un an, je me suis lancé un nouveau défi: créer un jean 100% circulaire, en ne produisant aucune matière et dont l’impact serait le plus faible possible.

Comment tu t’es financée ? Dette, levée de fonds, business angels, etc

Pour amorcer le projet il y a 6 mois, J’ai rencontré quelques business angels audacieux qui m’ont fait confiance et j’en suis très fier. Des esprits très différents de ma dernière expérience lorsque j’ai fait entrer un fonds d’investissement chez Maison Standards. Le capital c’est important, mais l’état d’esprit de ceux qui vous rejoignent est prioritaire.

Les profils idéaux pour bosser avec toi ?

Créatifs, multiculturels, autonomes, honnêtes et si possible sympa, car les collaborateurs peuvent devenir tes amis.

Ta plus grosse galère ?

Sans aucune hésitation, trouver un fabricant en France! Petit coup de gueule… on parle tellement du made in France qu’on a l’impression que c’est facile de produire un jean ou un t-shirt à moins de 1000km,  mais c’est tellement faux et tellement compliqué. Non seulement de trouver l’usine mais ensuite de trouver la qualité de travail, l’infrastructure. En second temps, les prix sont exorbitants pour des produits accessibles. Conclusion, le made in France a besoin d’aide et de moyens pour se développer.

Ta plus grande réussite ?

J’ai tendance à penser que le meilleur reste à venir…. 

Mais assez naturellement et comme tout parent, ce dont je suis le plus fier ce sont mes enfants. Et puis Annie, mon nouveau projet qui me tient particulièrement à cœur, j’y ai mis toutes mes convictions et mon goût de l’exploration.

Quelle est la marque que tu aurais aimé avoir créée ?

Levis ou Dr Martens. 2 marques iconiques de mode que j’aime et qui traversent les générations sans une ride.

Le meilleur spot pour un déjeuner d’affaires ?

je préfère d’emblée les restaurants plus détendus, végétariens, et j’ai un faible pour les jus de carotte et la cuisine méditerranéenne. Sinon, il y a Bamboo, rue des jeuneurs, un très beau lieu, excellent thaï, avec une belle terrasse pour parler business.

Décris nous ton bleu de travail (tenue de tous les jours)

Un vieux 501 ou un jean Annie, avec un t-shirt blanc, marine ou gris. Double denim ou pull marin, Dr Martens ou Nike. Tous les jours. Même le weekend.

L’appréciation de professeur dans ton bulletin que tu n’oublieras jamais

Aucune idée. J’étais plutôt bon à l’école et souvent amoureux de la maitresse.

3 personnes / personnalités que tu aimerais embaucher pour compléter ton équipe ? (célèbres ou pas, vivantes ou pas)

Timothée Chalamet en Directeur commercial.

Adèle Exarchopoulos en mannequin cabine.

Kendal jenner en Instagram Cheerleader

Ton moment idéal

Le présent, toujours. Et l’hiver au soleil.

Choisis les prochains invités qui se prêteront à notre Petit Portrait !

Pour la suite je passe la main à : 

 

Clémence Wurtz de Flair bodysuits

Léa Ruellan de Equilibre CBD

Léa Chabaa de ADN Paris

Découvrez le site  : anniejeans.com

 
Digital Native Group est le cabinet de conseil en stratégie leader en France des modèles DNVB et Direct-to-Consumer (D2C).
 
Notre mission est de faire grandir aujourd’hui les marques qui vont révolutionner les modes de consommation de demain.