Petit Portrait de Julien Sylvain (Tediber)

Julien Sylvain est le fondateur de Tediber, la marque française qui a bousculé le marché de la literie.

Ton déclic entrepreneur ?

Lors de mon stage dans un fonds (le family office de Bernard Arnault), rencontrer des entrepreneurs et me dire que je n’avais qu’une envie, être à leur place !

Quand tu pitches ta boite / ton métier à ta grand-mère ça donne…

Un vendeur de matelas, honnête et dans l’air du temps. 

Ma grand-mère refusait de dormir sur un autre matelas qu’un Tediber, même en maison de retraite.

Comment t’est venue l’idée de Tediber ?

Je voulais développer un produit moi-même parce que j’avais adoré le faire lors de ma première aventure entrepreneuriale (Leaf Supply) et le vendre sur internet parce que c’était ma compétence (je venais de partir de Lemon Curve que j’avais co-créé). 

J’ai vu que le marché américain du matelas entrait en ébullition avec le modèle du Bed-In-box et je m’en suis inspiré pour créer une offre contemporaine de literie en la marque Tediber.

Comment tu t’es financée ? Dette, levée de fonds, business angels, etc

Mes parents ont été les premiers business angels avec d’autres (et sont tous toujours actionnaires) et j’ai emprunté auprès du CIC. 

Au total je me suis lancé avec un peu plus de 100k€ de capital, pareil de dette et une aide BPI. Soit 250k€ au total. 

6 mois après le lancement, soit 14 mois après le début de l’aventure, 360 Capital Partners nous a soutenu avec 1m€, suivi 2 ans après par Otium (Eutopia).

Les profils idéaux pour bosser avec toi ?

Résilients, différents, autonomes, créatifs et bienveillants.

Ta plus grosse galère ?

Les promotions (qui n’en sont pas!) des autres vendeurs de matelas. Heureusement, les clients commencent à comprendre qu’ils sont pris pour des $#£% avec ces -40% permanents.

Ta plus grande réussite ?

Ça change tout le temps et j’essaye de mettre la barre un peu plus haute à chaque fois, il y a donc beaucoup de ratés ! 

Dernièrement, notre nouveau matelas Pelote : un matelas en laine et mousse recyclée. Écologiquement, industriellement, socialement et d’un point de vue confort bien sûr, c’est un ovni. 

De manière générale, ma plus grande fierté c’est mon équipe et le fait d’avoir construit une aventure sur le long terme (mes associés de Tediber l’étaient déjà pour ma première boite, mes business angels hors parents sont mes anciens maîtres de stage, Eutopia a réinvesti au dernier tour etc.). J’aime beaucoup l’idée qu’on grandisse tous ensemble!

Quelle est la marque que tu aurais aimé avoir créée ?

Patagonia sans hésiter. Même si elle est très “mode” aujourd’hui, c’est l’authenticité de ses engagements et sa versatilité/adaptabilité qui me plaisent.

Le meilleur spot pour un déjeuner d’affaires ?

J’en ai beaucoup car je varie beaucoup. Coups de cœur pour les adresses italiennes comme Eataly ou Les Amis des Messina. 

Globalement, j’ai l’impression de passer ma vie en déjeuner d’affaires !

Décris nous ton bleu de travail (tenue de tous les jours)

Rien d’original : chemise, jeans, sneakers (Belledonne en ce moment!)

L’appréciation de professeur dans ton bulletin que tu n’oublieras jamais

Mieux, aux oraux de mathématiques de ESCP Europe, l’examinateur m’a demandé si c’était une caméra cachée. 

J’étais en classe prépa littéraire et c’est vrai que j’avais fait un peu l’impasse sur les maths 😉 Il a été sympa et j’ai eu quelques fulgurances qui m’ont permis d’avoir juste la note suffisante pour ne pas être éliminé.

3 personnes / personnalités que tu aimerais embaucher pour compléter ton équipe ? (célèbres ou pas, vivantes ou pas)

Je l’ai déjà ma dream team!

Ton moment idéal

Le matin très tôt, au bureau (ou mieux, au bord d’une rivière)

Choisis les prochains invités qui se prêteront à notre Petit Portrait ! 

Matt et Vincent de Tiptoe.

Basile de Reglo

Sacha Bostoni de Jimmy Fairly

Découvrez le site  : Tediber.com

 
Digital Native Group est le cabinet de conseil en stratégie leader en France des modèles DNVB et Direct-to-Consumer (D2C).
 
Notre mission est de faire grandir aujourd’hui les marques qui vont révolutionner les modes de consommation de demain.