Petit Portrait de Julien Blanc (Greige)

Julien Blanc est le fondateur de Greige, la marque française de linge de maison qui fait bouger avec fraicheur et modernité les lignes de son secteur. 

Ton déclic entrepreneur ?

Après mes études en école de commerce j’ai travaillé pendant plusieurs années dans le marketing digital pour des grands groupes. J’avais des conditions de travail incroyables entouré de gens brillants mais je n’étais pas épanoui dans mon travail. Mes grands-parents et mes parents, eux-mêmes commerçants, m’avaient donné depuis mon plus jeune âge l’envie d’entreprendre et je ressentais de plus en plus cette envie brûlante de créer mon propre business. J’ai donc tout plaqué pour partir seul en Afrique du Sud, faire le vide autour de moi et me suis laissé 6 mois pour trouver une idée de business.

Quand tu pitches ta boite / ton métier à ta grand-mère ça donne…

Greige propose des draps de qualité exceptionnelle, confectionnés en France dans les Vosges à partir des plus beaux cotons et proposés à des prix très abordables. Des draps qui durent dans le temps et que tu pourras même transmettre à tes petits-enfants !  Plus besoin de commander sur ton catalogue, tu peux commander en 3 clics très facilement sur Greige.fr et tu es livrée en 2 jours chez toi.

 

Comment t’est venue l’idée de Greige ?

Je rentrais d’un séjour dans un bel hôtel à New-York dans lequel j’avais merveilleusement bien dormi. Je venais d’acheter mon premier appartement à Paris et j’ai cherché à m’offrir pour la première fois des draps d’adulte similaires à ceux que j’avais découverts. Et là ce fut la douche froide… Après avoir sillonné tous les grands magasins et surfé sur tous les sites possibles en ligne, tout ce que je trouvais était soit complètement hors budget ou bien désuet et peu qualitatif. J’ai donc interrogé un panel de 200 personnes et le constat fut clair : il manquait une offre de draps haut de gamme à prix abordables. Alors j’ai fait le tour des usines aux quatre coins de la France puis je me suis lancé dans l’aventure !

Comment tu t’es financé ? Dette, levée de fonds, business angels, etc

Seul avec mes économies et un prêt familial, au total 100 000€ pour financer les premiers stocks et le site internet. Rapidement j’ai pu autofinancer de nouveaux produits et depuis j’ai la chance de ne pas avoir eu à lever un euro. Cela passe aussi par certains sacrifices puisque je ne me suis pas payé pendant longtemps et j’ai parfois dû faire les choses de façon un peu artisanale pour maîtriser les budgets mais au final je ne le regrette pas.

Les profils idéaux pour bosser avec toi ?

Ceux qui prennent leur travail au sérieux mais qui ne se prennent pas trop au sérieux. 

Ta plus grosse galère ?

C’était pendant le premier confinement à l’époque où j’expédiais moi-même les colis aux clients. Les ventes sur Internet explosaient et le réseau de La Poste était complètement saturé à Paris.  J’ai dû donc livrer chaque jour les clients pendant plusieurs semaines aux quatre coins de la capitale. Sur le coup c’était épuisant mais avec du recul une super expérience car j’ai pu rencontrer, échanger avec mes clients et en bonus leur offrir une livraison cinq étoiles !

Ta plus grande réussite ?

Celle de recevoir chaque jour des messages d’encouragement et de satisfaction de la part des clients. Nous avons aujourd’hui plus de 1500 avis cinq étoiles et des milliers de clients qui affirment mieux dormir depuis qu’ils dorment dans des draps Greige

Quelle est la marque que tu aurais aimé avoir créée ?

Birkenstock, ou comment transformer une chaussure quasi orthopédique en la chaussure la plus cool de l’été !

Le meilleur spot pour un déjeuner d’affaires ?

L’hôtel Hoxton, un magnifique hôtel particulier du 18ème en plein cœur du Sentier à Paris. C’est là où tout a commencé puisque je m’y rendais quotidiennement pour travailler sur la création de Greige puis le hasard fait que mes bureaux se trouvent aujourd’hui à 100 mètres. On s’y sent comme chez soi et j’aime l’ambiance très british qui s’y dégage.

 

Décris nous ton bleu de travail (tenue de tous les jours)

Jean, baskets blanches, chemise bleue. Eté comme hiver.

L’appréciation de professeur dans ton bulletin que tu n’oublieras jamais

J’ai toujours été le dernier de ma classe en maths au lycée, j’avais un profond rejet pour cette matière mais j’étais convaincu que si je m’y mettais à fond je pouvais espérer décrocher la moyenne au Bac. J’ai travaillé non stop pour finalement décrocher la meilleure note de ma promotion, 18/20. L’année suivante j’ai été cité comme exemple par le proviseur du lycée devant la nouvelle promo du lycée, c’était une revanche particulièrement satisfaisante !  

3 personnes / personnalités que tu aimerais embaucher pour compléter ton équipe ? (célèbres ou pas, vivantes ou pas)

  • L’architecte Pierre Yovanovitch pour sa vision épurée, son sens de la couleur et des matériaux
  • Kim Kardashian pour casser Internet une nouvelle fois avec nos draps  
  • Un quokka, l’animal le plus heureux du monde en tant que chief happiness officer 

Ton moment idéal

Le soir quand je me couche dans mes draps Greige bien sûr 🙂

Choisis les prochains invités qui se prêteront à notre Petit Portrait !

Uriel Karsenti (fondateur de Maison Standards et de la nouvelle marque Annie Jeans) pour sa mission de défendre une mode plus responsable. 

 

Alexandra et Natacha, deux sœurs derrière l’emblématique marque La Pelucherie. J’admire leur incroyable courage à toute épreuve et leur énergie débordante.

 

Marion et Nicolas, fondateurs de la marque de sous-vêtements masculins Pétrone. J’adore l’idée d’entreprendre en couple et leur vision très complémentaire du produit.

Découvrez le site  : greige.fr

 
Digital Native Group est le cabinet de conseil en stratégie leader en France des modèles DNVB et Direct-to-Consumer (D2C).
 
Notre mission est de faire grandir aujourd’hui les marques qui vont révolutionner les modes de consommation de demain.