Petit Portrait de Dorothée Barth (Jho)

Dorothée Barth Jho

Dorothée Barth est la co-fondatrice de Jho, la marque de tampons, serviettes et protège-slips en coton bio disponibles par abonnement ou en achat unique.

Ton déclic entrepreneur ?

Ce fut une rencontre !  J’ai d’abord fait 2 ans d’humanitaire, puis 10 ans de journalisme et enfin j’ai écrit un one-woman-show que j’ai joué pendant 2 ans dans un théâtre à Paris. J’ai décidé d’arrêter parce que ça peut être un milieu un peu glauque. Je ne savais pas trop quoi faire de ma vie et j’ai rencontré un entrepreneur américain, Rob Spiro qui vient de la Silicon Valley et qui voulait monter un start-up studio à Nantes. Je voulais travailler avec lui sur toute la partie communication de l’incubateur. Après avoir échangé ensemble, il m’a fait comprendre que j’avais un parcours d’entrepreneur, là où tout le monde voyait plutôt une nana instable qui ne rentrait pas dans les cases.

On a parlé des tampons bio par abonnement qui cartonnent aux USA. Moi qui étais journaliste santé, je connaissais le sujet, j’avais été choquée par les révélations sur la compo des produits de supermarché, j’étais la cible. Il m’a proposé de faire la même chose en France. J’avais peur de me lancer toute seule mais j’ai eu la chance de connaître Coline qui bossait en marketing digital et ça a tout de suite matché entre nous. Donc Jho est née dans le start-up studio de Rob Spiro à Nantes !

Quand tu pitches ta boite / ton métier à ta grand-mère ça donne…

Je dirais que je vends des protections périodiques bio par abonnement. “Des quoi ?? – Bah tu sais des tampons et des serviettes pour les règles. “

Et là en général il y a un moment de gêne donc je suis obligée d’expliquer qu’il n’y a pas de réglementation donc ils sont plein de trucs dégueu. Bref, il y a toujours un petit truc gênant avec la génération du dessus !

Comment t’est venue l’idée de Jho ?

Donc ce n’était pas mon idée !

Pour trouver le nom en revanche, on a passé une après-midi dans le rayon protections périodiques d’un Leclerc pour interroger toutes les femmes sur ce qu’elles attendaient d’une marque. Les mots juste et honnêteté sont beaucoup revenus. Honnêteté par rapport au scandale des substances toxiques dans les tampons à l’époque.

Donc la contraction de ces deux mots à donné Jho. Juste parce qu’on redistribue une partie de notre chiffre d’affaires à des femmes dans la précarité et honnête parce qu’on est complètement transparent sur la composition.

Comment tu t’es financé ? Dette, levée de fonds, business angels, etc

On a fait une levée de fonds en love money pour financer la première production. On avait besoin de 40 000€ et les gens dans l’entourage étaient plutôt convaincus donc on a obtenu 78 000€. C’était hyper touchant mais très stressant aussi parce que c’était vraiment notre cercle proche comme nos parents, nos frères et sœurs, qui n’y connaissaient rien mais qui nous disaient “on a confiance en vous”. Aujourd’hui je suis super heureuse parce que l’argent qu’ils ont investi a bien fructifié.

Un an plus tard, on a fait une levée de 450 000€ avec des Business Angels locaux. Parce qu’il y avait quand même un frein au fait qu’on soit provinciaux et ça c’est bien dommage. Quand on est revenu un an plus tard, en mai 2020 pour une petite série A (2 millions), là ces mêmes fonds parisiens nous ont ouvert les bras et certains se sont même excusés pour l’accueil qu’ils avaient fait à notre projet un an plus tôt…  

Les profils idéaux pour bosser avec toi ?

Des gens qui savent communiquer quand il y a un problème. Juste et honnête c’est aussi une ligne directrice dans nos recrutements. Il faut aussi comprendre mon humour qui peut-être un peu lourd !

Des gens qui aiment bien prendre des initiatives et qui sont curieux.

Ta plus grosse galère ?

Juste avant de recruter notre première responsable produit, on a été seules pendant 1 an et demi avec Coline et on avait une acquisition de folie à un moment. On avait 200 nouvelles clientes par jour avec un coût d’acquisition pas cher du tout. Je n’avais pas vérifié le stock… on est arrivé en rupture. Notre fabricant nous a envoyé 3 palettes en urgence et pendant 3 jours on ne savait pas où était le camion. On n’a pas dormi pendant un week-end à chercher où était ce camion… Donc j’étais ravie quand notre responsable produit est arrivée ! Elle a tout repris en main, quel bonheur !

Ta plus grande réussite ?

L’ambiance de l’équipe. Pour moi c’était 50% du projet d’avoir une boîte où les gens sont bien et d’après les retours qu’ils nous font en entretien, ils sont contents de venir le matin. 

Et bien sûr les mails des clientes tous les jours qui témoignent de leur adhésion à la marque. C’est beaucoup grâce à notre service client qui chouchoute chaque cliente parce qu’on parle d’un sujet intime.

Quelle est la marque que tu aurais aimé avoir créée ?

Veja. Ils ont été les premiers à essayer de faire un truc nickel de bout en bout et ils reconnaissent leurs limites. Quand on achète chez eux on a l’impression d’être quelqu’un de bien et ça c’est quand même très très fort !

Le meilleur spot pour un déjeuner d’affaires ?

Sur la plage !

Décris nous ton bleu de travail (tenue de tous les jours)

Jean, baskets et petit haut un peu chou pour faire genre je fais attention à moi.

L’appréciation de professeur dans ton bulletin que tu n’oublieras jamais

Votre appréhension ne se justifie pas. C’était en 6ème, j’angoissais tout  le temps et ça m’a suivi très longtemps ce stress et la peur de ne pas être au top.

3 personnes / personnalités que tu aimerais embaucher pour compléter ton équipe ? (célèbres ou pas, vivantes ou pas)

Bradley Cooper, évidemment.

Bill Gates, c’est une bombe intellectuellement et un incroyable visionnaire

Ma nièce, elle fait partie de cette génération hyper positive et avec plein de nouvelles idées.

Ton moment idéal

Sur ma planche de surf.

Choisis les prochains invités qui se prêteront à notre Petit Portrait !

Rob Spiro, fondateur d’Imagination machine

Alyosha Rozo, co-fondateur de Ziggy 

Siham Jibril, fondatrice de Génération XX

Découvrez le site  : www.jho.fr

 Digital Native Group est le cabinet de conseil en stratégie leader en France des modèles DNVB et Direct-to-Consumer (D2C). Notre mission est de faire grandir aujourd’hui les marques qui vont révolutionner les modes de consommation de demain.

Nous contacter