Petit Portrait d’Aymeric Grange

Petit Portrait Aymeric Grange

Aymeric Grange est le co-fondateur de 900.care, une DNVB de produits de salle de bain à recharger. La marque a développé un dentifrice en pastille à croquer et un gel douche en bâtonnet à dissoudre qui sont sains, sans plastique à usage unique et fabriqués en France.

Ton déclic entrepreneur ?

Je n’étais pas du tout prédestiné à l’entrepreneuriat. Je viens d’une famille de médecin et j’ai débuté ma carrière dans le cabinet de conseil en stratégie Boston Consulting Group.

J’ai toujours regardé l’entrepreneuriat avec un mix de fascination et de peur, mais je n’étais pas sûr que c’était quelque chose fait pour moi… Jusqu’à ce que je déménage aux Etats-Unis ou j’ai passé 3 ans. C’est un peu cliché, mais là-bas tout le monde est un entrepreneur, avec des histoires de succès fantastiques ou de galères mémorables. Mais surtout, c’est un pays où on dédramatise l’échec, et ou on valorise la prise d’initiative. Cette expérience a fait sauter pas mal de barrières mentales que j’avais, et à mon retour des US j’ai démissionné du BCG pour me lancer.

Quand tu pitches ta boite / ton métier à ta grand-mère ça donne…

Moi : « Tu sais Bonne Maman, j’ai démissionné de mon travail pour monter une entreprise ? »

Ma grand-mère : « Une entreprise ? »

Moi : « Oui, je vais créer un dentifrice qui se croque et que je vais vendre sur Internet ? »

Ma grand-mère : « Mais pour quoi faire ? Ça fait 85 ans que je me brosse les dents avec le dentifrice en pâte, ça marche bien a priori »

Moi : « Oui mais la pâte est dans un tube en plastique qui est impossible à recycler, c’est catastrophique pour la planète. Avec notre solution, on arrête de jeter du plastique parce qu’on met le plastique dans des boites en cartons »

Ma grand-mère : « Mouais… Ca te permet de bien gagner ta vie au moins ? »

Moi : « Pour l’instant on ne se paye pas mais on a bon espoir de pouvoir se verser un petit salaire bientôt »

Ma grand-mère : « … Je crois que je ne comprendrais jamais les jeunes »

"La poubelle de salle de bain est vraiment minuscule, non ? On a l'impression de la vider toutes les semaines..."

Comment t’est venue l’idée de 900.care ?

Un soir avec mon associé Thomas, on a commencé à rire de la taille de la poubelle de salle de bain. Elle est vraiment minuscule, non ? On a l’impression de la vider toutes les semaines…

Mais à la fin de la soirée, on s’était convaincus que le problème ne venait pas de la taille de la poubelle mais bien du système du plastique à usage unique qui est omniprésent dans le marché de l’hygiène. Et on a eu une idée toute simple pour résoudre ce problème : rendre tous les flacons et bouteilles qu’on a dans la salle de bain rechargeables.

Comment t’es-tu financé ? Dette, levée de fonds, business angels, etc

On a lancé la R&D avec nos fonds propres et un petit tour de friends & family. On a également bénéficié d’un prêt généreux de la BPI, avec un différé de remboursement : parfait pour lancer sa boite. On a de la chance de vivre en France et de bénéficier de tels mécanismes. Mais la majorité de notre financement est venue de notre campagne de précommandes sur Ulule puis sur KissKissBankBank où on a réussi à collecter la somme record de 600K€ auprès de plus de 12K clients.

900.care produits de salle de bain à recharger

Les profils idéaux pour bosser avec toi ?

Notre ambition est de créer l’hygiène de demain, et de faire du modèle de recharge la nouvelle norme de l’industrie. Pour faire ça, on ne peut pas se contenter de copier ce que font les autres ou d’appliquer de vieilles recettes. C’est pour ça que la première qualité qu’on cherche dans une recrue potentielle est la capacité à mettre en cause le statu quo, à challenger les normes établies, et à trouver de nouvelles voies.

On encourage nos équipes à tester leurs idées et on juge sur résultat. Mais ca ne fonctionne que si en plus de la capacité à challenger le statu quo, ces recrues ont également une forte culture du chiffre et de la mesure. C’est la seule façon de savoir si on avance dans le bon sens.

Ta plus grosse galère ?

J’aime bien cette phrase qu’on attribue à Nelson Mandela : « Dans la vie, je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends ». C’est la philosophie qu’on essaye d’inculquer à notre boîte, on ne voit jamais les expériences à travers le prisme de « l’échec » mais plutôt à travers le prisme de l’apprentissage. Et pour le coup, on a beaucoup appris ces 18 derniers mois !

Mais si je devais identifier un sujet qui nous a donné particulièrement de fil à retordre c’est le passage à une échelle industrielle, où on découvre énormément de choses qu’on ne peut pas anticiper dans un labo. On est contents d’avoir mis ces sujets derrières nous !

"La réussite ça sera si on arrive à faire bouger l’industrie de l’hygiène vers un modèle plus respectueux que le plastique à usage unique. Et il y a encore du boulot !"

Ta plus grande réussite ?

On est très fiers des débuts de la marque, du succès des deux campagnes de pré-commandes, de la communauté qu’on a créé sur les différents réseaux (plus de 60 000 personnes nous suivent…)… Mais on est d’éternels insatisfaits avec Thomas.

Pour nous, la réussite ça sera si on arrive à faire bouger l’industrie de l’hygiène vers un modèle plus respectueux que le plastique à usage unique. Et il y a encore du boulot !

Quelle est la marque que tu aurais aimé avoir créée ?

Modestement, je vais répondre 900.care ! On est en train de créer exactement la marque qui nous correspond, fun, colorée et optimiste.

Mais les marques qui ont pu nous inspirer sont nombreuses. Si je devais en isoler une, je choisirais sans doute Innocent, qui a réussi à faire son trou dans un marché ultra concurrentiel avec une identité de marque incroyable.

L’autre inspiration, un peu plus lointaine est Tesla. On ne peut être qu’admiratifs devant la force de la volonté d’Elon Musk, et l’impact qu’il est en train d’avoir sur le monde. Il est en train de transformer toute l’industrie de l’automobile. On espère qu’on arrivera à faire la même chose pour l’hygiène !

produits 900.care

Le meilleur spot pour un déjeuner d’affaires ?

La Felicita ! On est incubés à Station F depuis plus d’un an donc c’est devenu notre repaire.

Décris nous ton bleu de travail (tenue de tous les jours)

Survet, basket, casquette !

L’appréciation de professeur dans ton bulletin que tu n’oublieras jamais

Je sèche ! J’imagine qu’elles n’étaient donc pas si mémorables !

3 personnes / personnalités que tu aimerais embaucher pour compléter ton équipe ? (célèbres ou pas, vivantes ou pas)

Magritte pour gérer le brand content. Je suis fan de son univers onirique.

Jeff Koons comme designer produit. Il n’a pas son pareil pour transformer des objets du quotidien en icones.

Banksy pour le street marketing. Avouez que la campagne d’affichage sauvage aurait de la gueule !

Ton moment idéal

Maintenant !

Choisis les prochains invités qui se prêteront à notre Petit Portrait !

Thomas Bragard, fondateur  d’Atelier TB avec qui j’ai monté une boite de casquettes (AYMA).

Alexandre Ali, serial entrepreneur. Sa dernière aventure Pandatea est un modèle d’execution.

Matthieu Bourgeaux, le fondateur de Tip Toe.

Découvrez le site  : www.900.care


Digital Native Group est le cabinet expert du modèle DNVB qui vous accompagne dans votre croissance.
 
Grâce à une méthodologie innovante et des outils propriétaires, nous identifions concrètement comment générer de la croissance rentable en exploitant les leviers de croissance des marques les plus performantes.
 
Adoptez les secrets de réussite des meilleurs et faites décoller votre marque.